Prévoyant déjà de produire plus de 100 000 oz en 2017 à Yaramoko, le groupe canadien espère encore davantage grâce à Bagassi Sud.