Alors que la plupart des 18 traders locaux choisis par la NNPC pour vendre ses barils sont des habitués, certains n'ont aucune expérience de ce type de contrats.