Certains des consortiums écartés lors du premier round reviennent à la charge pour s'emparer des actifs de la banque brésilienne. Révélations.