Après la demande faite par l'homme d'affaires Frank Timis au cabinet parisien Betto Seraglini(LC n°742) de défendre ses intérêts [...]