FRANCEGABON La Lettre du Continent n° 487 du 02/02/2006

Gilles de Robien "d'astreinte" à l'intronisation de Bongo VI

Chirac ne voulant voir ni Villepin, ni Sarkozy à Libreville avait envoyé le ministre UDF Gilles de Robien le représenter. [...]
Cet article est gratuit
Connectez-vous pour y accéder

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus