ANGOLA La Lettre du Continent n° 401 du 06/06/2002

Falcone/Gaydamak, le divorce ?

L'un signait les contrats et assurait l'intendance, l'autre gérait le relationnel international de haut niveau. Les deux "mandataires" de l'Angolagate portent aujourd'hui leur croix en solo?
L'accès à l'article (545 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Chacun de ces abonnements
vous donne accès à cet article

  • AfricaIntelligence.fr
  • La Lettre du Continent
  • Canal Angola
Je découvre les offres
Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus