GABON La Lettre du Continent n° 617 du 25/08/2011

Qui paie (pas) ses dettes s'enrichit

L'Etat gabonais multiplie les acquisitions immobilières à travers le monde, mais prend tout son temps pour s'acquitter de ses dettes. Exemple avec l'ambassade à Paris.
L'accès à l'article (214 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 6 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Chacun de ces abonnements
vous donne accès à cet article

  • AfricaIntelligence.fr
  • La Lettre du Continent
  • Canal Gabon
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus