Le nouveau secrétaire général des Nations unies redessine la présence du continent au sein de l'institution.