Un savant jeu de chaises musicales a permis au chef de l'Etat de garder la haute main sur la gestion de ce secteur stratégique. Voici comment.