La tenue du sommet de l'OIF à Antananarivo a fait les affaires des hôteliers locaux, en manque de touristes.