Aggreko veut tout faire pour maintenir son contrat avec la Jirama, quitte à s'allier avec un intermédiaire local.