Le méga-contrat de compteurs intelligents de la STEG frise déjà le court-circuit

Le projet-pilote de smart grid à 120 millions d'euros lancé le 3 décembre par l'électricien national STEG n'a pas attiré les ténors comme SAP ou Capgemini. Il sera toutefois disputé par Siemens et des hommes d'affaires de premier plan, comme Moncef Sellami et Nasr Ali Chakroun. [...] (534 mots)
Edition du 16/12/2020 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est gratuit
Connectez-vous ou créez un compte pour lire la suite

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !