Après les promesses de Paris, Dabaiba freine des quatre fers au grand dam des Occidentaux

Le premier ministre Abdelhamid Dabaiba lors d'une conférence de presse à l'issue de la Conférence internationale sur la Libye La Maison de la chimie à Paris, le 12 novembre 2021.
Le premier ministre Abdelhamid Dabaiba lors d'une conférence de presse à l'issue de la Conférence internationale sur la Libye La Maison de la chimie à Paris, le 12 novembre 2021. © Yoan Valat/Pool/EPA/Newscom/MaxPPP
A la suite de l'annonce des candidatures de Khalifa Haftar et Saïf al-Islam Kadhafi, le discours du premier ministre Abdelhamid Dabaiba s'oriente de plus en plus en faveur d'un report des élections. Perspective que les diplomates occidentaux tentent à tout prix d'éviter. [...] (380 mots)
Edition du 19/11/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !