Kaïs Saïed muscle la surveillance des Tunisiens de France

L'ancien ministre de l'Intérieur tunisien Ridha Gharsallaoui.
L'ancien ministre de l'Intérieur tunisien Ridha Gharsallaoui. © Presidency of Tunisia handout/EPA/MaxPPP
Nommé consul à Paris par le chef de l'Etat, l'ex-ministre de l'intérieur Ridha Gharsallaoui va venir renforcer le dispositif de surveillance de la diaspora tunisienne en France. Un attaché à la sécurité, Maher Addala, avait déjà pris ses fonctions au début de l'été, prenant la suite de Lazhar Loungou. [...] (437 mots)
Edition du 08/12/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !