Le candidat Haftar esquive les tribunaux américains... grâce à la partie adverse

Le chef de l'Armée nationale libyenne Khalifa Haftar.
Le chef de l'Armée nationale libyenne Khalifa Haftar. © Esam Omran Al-Fetori/Reuters
L'ingérence des autorités de Tripoli dans la procédure a provoqué le report de la très attendue comparution de Khalifa Haftar devant la cour de Virginie, où il est jugé pour crimes de guerre. Elle interviendra après l'élection présidentielle de décembre et les législatives prévues en janvier. [...] (383 mots)
Edition du 09/11/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !