S'activant pour sortir le plus vite possible de la liste noire de l'UE sur le blanchiment sur laquelle il a été placé en mai 2020, le gouvernement mauricien voit son activisme entravé par la lourdeur des procédures. Une nouvelle réunion avec le GAFI est prévue fin janvier. [...] (392 mots)
Cet article est gratuit
Connectez-vous ou créez un compte pour lire la suite

Sur le même sujet

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus