KENYA Edition du 20/04/2021

Contraint d'ouvrir son capital aux Kenyans, Airtel menace de jeter l'éponge

A la tête du mastodonte des télécoms Bharti Airtel, Gopal Vittal a demandé à son "Monsieur Afrique" Raghunath Mandava d'évaluer la viabilité de sa filiale kenyane. Le gouvernement a demandé au groupe de céder 30 % de son capital à un actionnariat kenyan d'ici 2024. [...] (315 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !