Isabel dos Santos, la fille de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos.
Isabel dos Santos, la fille de l'ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos. © REUTERS/Toby Melville
D'ordinaire peu disposés à répondre aux commissions rogatoires sur les usagers de ses centres offshore, les Emirats se sont mis en quatre pour donner suite aux requêtes angolaises visant la famille de l'ancien président José Eduardo dos Santos. Un activisme qui permet à la fédération de resserrer ses liens avec l'Angola et, plus largement, de redorer son blason en matière de lutte contre le blanchiment. [...] (437 mots)
Edition du 02/04/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

A lire aussi
Sur nos autres sites

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !