Le sort du maître espion de Béchir empoisonne la relation entre Le Caire et Khartoum

L'ancien maître-espion soudanais Salah Gosh.
L'ancien maître-espion soudanais Salah Gosh. © Marwan Ali/EPA/MaxPPP
La tentative de coup d'Etat qui a eu lieu à Khartoum la semaine dernière, attribuée comme la précédente aux "fidèles" d'Omar el-Béchir, intensifie la traque de l'ancien maître-espion soudanais Salah Gosh, soupçonné par la transition d'être à l'origine des complots. Problème : il est réfugié en Egypte, principal allié des nouvelles autorités soudanaises. [...] (338 mots)
Edition du 28/09/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

A lire aussi

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !