AFRIQUE PORTUGAL

Le commando diplomatique qui permet à Lisbonne de rester une puissance africaine

Le premier ministre portugais Antonio Costa (à droite), avec le président angolais João Lourenço, en 2018.
Le premier ministre portugais Antonio Costa (à droite), avec le président angolais João Lourenço, en 2018. © Estela Silva/EPA/Newscom/MaxPPP
Ambassades, communautés d'Etats, engagement militaire, langue... Le Portugal ne néglige aucun levier, ni aucun pays, pour se maintenir sur le théâtre africain, en particulier auprès de ses anciennes colonies, avec lesquelles des liens économiques forts ont été noués. Même si ses moyens restent limités. [...] (1890 mots)
Edition du 03/12/2021 Lecture 8 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !