Pékin capitalise à fond sur l'isolement de Harare

Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa et son homologue chinois Xi Jinping, lors de la première visite du chef d'Etat africain en Chine le 3 avril 2018.
Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa et son homologue chinois Xi Jinping, lors de la première visite du chef d'Etat africain en Chine le 3 avril 2018. © Parker Song/POOL/EPA/Newscom/MaxPPP
Etant l'un des rares Etats d'Afrique australe à avoir été exclu par Washington de son Sommet pour la démocratie, le Zimbabwe mène depuis quelques semaines une intense campagne de communication vantant sa proximité avec Pékin, rare allié international du président Mnangagwa. [...] (437 mots)
Edition du 14/12/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !