AFRIQUE FRANCE Banques Edition du 09/04/2020

Les montages de BNP pour apurer son passif africain

Suite à l'amende de 8,9 milliards $ que lui a imposé le Département de la justice américain en 2014 pour avoir mené des transactions dans des pays sous embargo, BNP a abandonné il y a plus de cinq ans les préfinancements et montages complexes qui ont fait sa fortune en Afrique. Mais elle traîne toujours des participations dans des banques africaines qui font cauchemarder ses services juridiques. Pour solder sa participation dans la BICIG gabonaise sans garantir le passif, la banque française et le gouvernement gabonais ont imaginé un montage complexe. [...] (438 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (6 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Soyez informé de la parution d'articles sur

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus