CONGO Edition du 11/06/2020

La balise mal éteinte qui a coûté son jet Falcon 7X à Denis Sassou Nguesso

Un jet Falcon 7X dans le centre de maintenance Dassault Aviation à l'aéroport Bordeaux-Mérignac.
Un jet Falcon 7X dans le centre de maintenance Dassault Aviation à l'aéroport Bordeaux-Mérignac. ©Reuters
Se sachant surveillé par les créanciers du pays, le jet Falcon 7X de la présidence congolaise opérait depuis des mois en furtif. Las, une erreur de manipulation a permis aux équipes de l'homme d'affaires Mohsen Hojeij, qui réclame des sommes colossales au pays, de saisir l'appareil le samedi 6 juin sur l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Récit heure par heure d'une bourde qui pourrait coûter 25 millions d'euros au pays. [...] (714 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (6 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
Sur le même sujet

Soyez informé de la parution d'articles sur

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus