GUINEE Mines Edition du 15/09/2021

A la faveur du coup d'Etat, l'intermédiaire Hamidé Sako se rappelle au bon souvenir du chinois TBEA

La femme d'affaires guinéenne Hamidé Sako cherche à se rapprocher des putschistes qui ont renversé Alpha Condé le 5 septembre. Elle espère bénéficier de leur appui, alors qu'elle réclame depuis près de quatre ans le paiement d'honoraires au groupe chinois TBEA, qu'elle dit avoir introduit en Guinée, où il développe un barrage hydroélectrique et une mine de bauxite. [...] (324 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !