GUINEE Rail et routes Edition du 12/11/2020

Boké outragé mais Boké libéré de la bauxite, grâce à la route d'Henan Chine

Le passage des camions transportant de la bauxite génère des poussières rouges et toxiques, ici aux alentours de Boké.
Le passage des camions transportant de la bauxite génère des poussières rouges et toxiques, ici aux alentours de Boké. © Africa Intelligence
Le groupe chinois Henan Chine vient de démarrer le chantier d'une route qui permettra de transporter la bauxite produite dans la zone de Boké sans passer à l'intérieur de la ville éponyme. La circulation du minerai avait entraîné des manifestations et violences en 2017. [...] (383 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !