Masisi parie sur la reprise de la société publique BCL pour sauver son bilan

Le président du Botswana Mokgweetsi Masisi, le 23 septembre 2021.
Le président du Botswana Mokgweetsi Masisi, le 23 septembre 2021. © Spencer Platt/EPA/Pool/MaxPPP
Le gouvernement de Mokgweetsi Masisi compte bien se servir de la reprise des actifs de l'ancien fleuron public du cuivre-nickel-cobalt BCL pour marquer des points sur le front de la création d'emplois, principale faiblesse de son programme économique. Mais ce succès apparent cache une réalité bien plus complexe. [...] (422 mots)
Edition du 07/10/2021 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !