AFRIQUE ALLEMAGNE

Véhicules électriques : comment les filières cobalt de BMW, Volkswagen et BASF évitent la RDC

Des mineurs artisanaux travaillent à Tilwizembe, une ancienne mine industrielle de cuivre-cobalt, à l'extérieur de Kolwezi, capitale de la province de Lualaba (RDC).
Des mineurs artisanaux travaillent à Tilwizembe, une ancienne mine industrielle de cuivre-cobalt, à l'extérieur de Kolwezi, capitale de la province de Lualaba (RDC). © Kenny Katombe/Reuters
Craignant de se retrouver associés à des pratiques sociales ou économiques mal maîtrisées en s'approvisionnant en RDC, BMW achète du cobalt marocain et australien et Volkswagen préfère traiter avec les fabricants de batteries chinois. En parallèle, ces constructeurs allemands financent, avec leur fournisseur BASF, un projet d'appui aux coopératives artisanales congolaises, piloté par la GIZ. [...] (718 mots)
Edition du 21/02/2022 Lecture 3 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !