Fiscalité : la non-double imposition, l'angle mort qui pourrait coûter cher à l'administration Museveni

Le junior minister des finances ougandais Henry Musasizi.
Le junior minister des finances ougandais Henry Musasizi. © Facebook/@h.musasizi
Le gouvernement et son junior minister des finances Henry Musasizi ont décidé de soumettre les deux opérateurs TotalEnergies et Cnooc à un nouvel impôt sur le revenu, mais rechignent à légiférer sur la question de la non-double imposition, un mécanisme qui pourrait pourtant largement réduire les recettes fiscales du pays. [...] (360 mots)
Edition du 11/01/2022 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

A lire aussi

Créez gratuitement des veilles sur ces mots-clés

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !