Gestion du port de Mombasa : Tokyo met Kenyatta sous pression

Le président Uhuru Kenyatta au port de Mombasa, le 20 septembre 2019.
Le président Uhuru Kenyatta au port de Mombasa, le 20 septembre 2019. © @StateHouseKenya/Twitter
Le Japon aimerait qu'un opérateur privé, de préférence japonais, récupère la concession du terminal 2 du port de Mombasa. Ce qui placerait le président Uhuru Kenyatta dans une position inconfortable vis-à-vis des syndicats de dockers, à l'approche des élections générales prévues en août. [...] (373 mots)
Edition du 22/03/2022 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !