Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed dit Farmajo (à gauche) et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.
Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed dit Farmajo (à gauche) et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. ©Présidence de la République de Turquie
A quelques semaines de l'audience de la CIJ sur la délimitation de leurs frontières maritimes, Nairobi et Mogadiscio sont plus que jamais à couteaux tirés. Ankara espère devenir l'indispensable médiateur entre les deux pays en dépêchant sur place son ministre des affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu. [...] (350 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (6 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
Sur le même sujet

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus