Darfour : un front français s'ouvre à la Cour pénale internationale

La Cour pénale internationale à La Haye.
La Cour pénale internationale à La Haye. © Friemann/Alamy
Un cabinet d'avocats parisien a saisi début août la Cour pénale internationale (CPI), au nom de 14 nouvelles parties civiles qui espèrent être versées au dossier constitué par le procureur Karim Khan sur l'ancien président Omar el-Béchir. [...] (263 mots)
Edition du 17/08/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !