Sous la pression du FMI, qui bloque depuis un an et demi la seconde tranche de son programme de 448,6 millions de dollars conclu en 2019, le Congo tente de négocier avec les traders qui lui ont accordé des prêts remboursables en pétrole. Longtemps épaulé par des conseils, le pays opère désormais seul. [...] (432 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !