Enron du cacao : la faillite de Saf continue à plomber les banques cinq ans après

L'usine Saf à San Pedro, en Côte d'Ivoire.
L'usine Saf à San Pedro, en Côte d'Ivoire. © Thierry Gouegnon/Reuters
Cinq ans après la faillite de Saf Cacao, la dette de 158 millions d'euros accumulée par l'ex-négociant auprès d'un consortium de onze banques n'est toujours pas apurée. Les créanciers, constitués en syndic, peinent à obtenir des hypothèques sur les actifs de SACC, qui a repris la Saf et appartient à un baron du RHDP du président Ouattara. [...] (338 mots)
Edition du 15/03/2022 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !