L'ombre de la binationalité plane sur la présidentielle de 2025

Patrick Achi, Tidjane Thiam et Jean-Louis Billon (de g. à dr.).
Patrick Achi, Tidjane Thiam et Jean-Louis Billon (de g. à dr.). © Legnan Koula/EPA/MaxPPP, Ennio Leanza/EPA/Newscom/MaxPPP, Sia Kambou/AFP
Patrick Achi, Tidjane Thiam, Jean-Louis Billon... Tandis que les spéculations vont bon train en vue de l'élection présidentielle de 2025, un sujet agite en coulisses la classe politique ivoirienne : la double nationalité, interdite par la constitution pour accéder à la magistrature suprême. [...] (641 mots)
Edition du 21/10/2022 Lecture 3 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !