Mnangagwa froisse les miniers chinois pour apaiser les militants du Zanu-PF

Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa assistant à un meeting du Zanu-PF.
Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa assistant à un meeting du Zanu-PF. © Philimon Bulawayo/Reuters
Habituellement conciliant avec les investisseurs chinois au Zimbabwe, le président Emmerson Mnangagwa a dû révoquer un permis minier attribué à Heijin Mining dans la province de Mashonaland East pour éviter une révolte dans les instances locales de son propre parti, le ZANU-PF. Une victoire pour les communautés riveraines des mines, de plus en plus opposées aux miniers chinois. [...] (479 mots)
Edition du 17/11/2021 Lecture 2 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !