ANGOLA PORTUGAL

Lisbonne veut mieux coopérer avec Luanda sur la lutte anti-corruption

Tete António, ministre angolais des affaires étrangères, et son homologue portugais Augusto Santos Silva.
Tete António, ministre angolais des affaires étrangères, et son homologue portugais Augusto Santos Silva. © Manuel de Almeida/EFE/Newscom/MaxPPP
Adopté au printemps 2020, l'accord historique luso-angolais de protection des investissements bilatéraux fait déjà l'objet d'un amendement majeur, officiellement précipité par l'entrée en vigueur de la zone de libre-échange africaine, mais dans lequel ont également été glissées des mesures anti-corruption. [...] (534 mots)
Edition du 24/12/2021 Lecture 3 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !