De Bangui à N'Djamena, la guerre secrète de la "peule connexion"

Invoquant le rejet dont la communauté nomade peule est victime dans la sous-région, des chefs rebelles tels Baba Laddé, Ali Darass et Hassan Bouba se sont érigés en protecteurs. Ils inscrivent leur action dans une stratégie d'autodéfense dont les contours épousent leurs intérêts. [...] (2463 mots)
Edition du 30/05/2022 Lecture 10 minutes
Le chef rebelle Ali Darass, à la tête de l'Union pour la paix en Centrafrique (UPC).
Le chef rebelle Ali Darass, à la tête de l'Union pour la paix en Centrafrique (UPC). © Gaël Grilhot/AFP
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !