Poulina et Carthage Grains craignent pour leur projet de terminal céréalier à Radès

Le port de Radès.
Le port de Radès. © Zoubeir Souissi/Reuters
Les deux firmes Poulina et Carthage Grains, grandes importatrices de soja et de maïs, se proposent de construire un terminal céréalier à Radès. Ce projet permettrait de désengorger le poumon logistique et économique du pays, mais son traitement risque d'être retardé par les autorités portuaires. [...] (375 mots)
Edition du 01/06/2020 Lecture 2 minutes

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !