Tunisie
Comment la SNCFT et Carthage reprennent en main le transport du phosphate

Des véhicules transportent du phosphate non traité dans une mine de phosphate à Mdhilla, en Tunisie, le 9 février 2019.
Des véhicules transportent du phosphate non traité dans une mine de phosphate à Mdhilla, en Tunisie, le 9 février 2019. © Zoubeir Souissi/Reuters
Après plus de dix ans de blocages, le problème de l'acheminement du phosphate est peut-être en passe d'être résolu. La SNCFT souhaite reprendre les travaux de rénovation des voies, ce qui permettrait de rendre le minerai tunisien plus attractif, face à son rival régional, l'OCP. [...]
Publié le 24.01.2022 à 5h00 GMT Lecture 2 minutes

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 17j et 3h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 12/07/2024

À lire aussi

Tunisie
De la BEI à l'AFD, les bailleurs hésitent à investir dans le sauvetage du phosphate

Principal bailleur de la mise à niveau environnementale des activités de transformation de phosphate du Groupe chimique tunisien (GCT), la Banque européenne d'investissement (BEI) va réduire ses investissements, en raison des retards accumulés. L'Agence française de développement (AFD) vient pourtant de relancer un appel d'offres qu'elle finance aux côtés de la BEI.

LogoAbonné Mines, Business 11.02.2022

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 17j et 3h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 12/07/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !