Après l'annulation des élections, Haftar menacé par une reprise de son procès américain

Un panneau d'affichage avec une image du commandant de l'Est de la Libye et candidat à la présidence Khalifa Haftar au bord d'une route à Benghazi, en Libye, le 22 décembre 2021.
Un panneau d'affichage avec une image du commandant de l'Est de la Libye et candidat à la présidence Khalifa Haftar au bord d'une route à Benghazi, en Libye, le 22 décembre 2021. © Esam Omran al-Fetori/Reuters
Aux Etats-Unis, les plaignants du procès de Khalifa Haftar poussent pour la reprise des procédures judiciaires, interrompues en raison des élections libyennes qui devaient se dérouler le 24 décembre. L'homme fort de l'Est libyen était alors candidat, mais désormais, aucune date de report du scrutin n'a été annoncée. [...] (289 mots)
Edition du 07/02/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !