La machine UGTT au cœur des négociations économiques et politiques avec Kaïs Saïed

Noureddine Taboubi, secrétaire général de l'UGTT.
Noureddine Taboubi, secrétaire général de l'UGTT. © Mohamed Messara/EPA/MaxPPP
Par son refus de participer au dialogue national tel que défini par le président Kaïs Saïed, la puissante centrale syndicale UGTT réaffirme son rôle incontournable dans la politique tunisienne. Présent aussi bien dans les négociations avec le FMI pour obtenir un prêt qu'au palais de Carthage avec le chef de l'Etat, l'omniprésent secrétaire général du syndicat, Noureddine Taboubi, fait cependant face à une contestation en interne. [...] (1403 mots)
Edition du 03/06/2022 Lecture 6 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !