L'Événement

Les secrets de la valse des maîtres-espions de Tebboune

Le déjeuner, le 26 août, à Alger, du président français Emmanuel Macron avec Abdelmadjid Tebboune. De gauche à droite : Bernard Emié (DGSE), le ministre des armées Sébastien Lecornu, Emmanuel Macron et le chef d'état-major Thierry Burkhard. Côté algérien, Mehenna Djebbar est à la gauche du président Tebboune, Saïd Chengriha à sa droite.
Le déjeuner, le 26 août, à Alger, du président français Emmanuel Macron avec Abdelmadjid Tebboune. De gauche à droite : Bernard Emié (DGSE), le ministre des armées Sébastien Lecornu, Emmanuel Macron et le chef d'état-major Thierry Burkhard. Côté algérien, Mehenna Djebbar est à la gauche du président Tebboune, Saïd Chengriha à sa droite. © Ludovic MARIN/Pool/AFP
Derrière la réorganisation des services de renseignement opérée depuis juillet par Abdelmadjid Tebboune, le chef de l'Etat reprend la main sur un appareil longtemps autonome du pouvoir présidentiel algérien. Un ballet qui a des répercussions directes dans la sous-région et tout particulièrement au Sahel voisin. [...] (1167 mots)
Edition du 22/09/2022 Lecture 5 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !