Le coût environnemental du dragage d'un affluent du Nil Blanc par l'Egypte inquiète le président sud-soudanais Salva Kiir qui a décrété, en juillet, le gel du chantier. Le projet pourrait accroître le débit du fleuve en aval, sur fond de bataille pour le contrôle de l'eau face à l'Ethiopie. [...] (594 mots)
Edition du 27/09/2022 Lecture 3 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !