Kiir et Machar à couteaux tirés sur les réformes pré-électorales

Le vice-président sud-soudanais Riek Machar et Le président Salva Kiir, ici en 2020.
Le vice-président sud-soudanais Riek Machar et Le président Salva Kiir, ici en 2020. © Alex McBride/AFP
Plusieurs chantiers nécessaires au bon déroulement des élections, officiellement prévues pour la fin de l'année, sont au point mort à Djouba, alors que l'opposition boycotte le Parlement. Au cœur des désaccords, la réglementation sur les partis politiques, le calendrier électoral et la réforme des services de renseignements, auxquels le président Salva Kiir s'accroche jalousement. [...] (710 mots)
Edition du 06/07/2022 Lecture 3 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !