Khalifa Haftar agite le spectre d'un blocage pétrolier

Khalifa Haftar, le 16 novembre 2021, après avoir soumis sa candidature pour l'élection présidentielle à la Haute commission électorale nationale à Benghazi.
Khalifa Haftar, le 16 novembre 2021, après avoir soumis sa candidature pour l'élection présidentielle à la Haute commission électorale nationale à Benghazi. © Esam Omran Al-Fetori/Reuters
Mis sous pression par son allié égyptien et échaudé par l'échec de son accord avec Abdelhamid Dabaiba, le général Khalifa Haftar menace de bloquer la production des champs pétroliers. Une carte maîtresse pour restaurer son rapport de force dans les négociations avec le clan Dabaiba. [...] (574 mots)
Edition du 26/10/2022 Lecture 3 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !