Algérie
Le laboratoire Sanofi boudé par les autorités

Eduardo Arce Parellada, directeur général de Sanofi Algérie.
Eduardo Arce Parellada, directeur général de Sanofi Algérie. © Mauricio Dueñas Castañeda/EFE/Newscom/MaxPPP
Engagé dans un projet de production de vaccins sur place avec l'algérien Saidal et l'Institut Pasteur, le premier groupe pharmaceutique français semble avoir été mis sur la touche. Tout le contraire de son rival danois, Novo Nordisk, qui s'attire les faveurs du ministre de l'industrie, Ali Aoun. [...]
Publié le 10.05.2024 à 4h40 GMT Lecture 2 minutes

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

À lire aussi

Créez une veille sur les mots-clés cités dans cet article

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !