Algérie
Vers une relance sous contrôle de l'industrie cinématographique

La Salle el-Mougar, à Alger, lors de la première mondiale de 'Ce que le jour doit à la nuit', le 7 septembre 2012.
La Salle el-Mougar, à Alger, lors de la première mondiale de "Ce que le jour doit à la nuit", le 7 septembre 2012. © Karouk Batiche/AFP
Le président Abdelmadjid Tebboune souhaite voir réémerger une production nationale ayant connu son âge d'or dans les années 1970. Mais cette ambition, qui bénéficie d'importants soutiens dans le septième art, reste inscrite dans le cadre d'un secteur étroitement surveillé. [...]
Publié le 28.05.2024 à 4h40 GMT Lecture 2 minutes

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !