L'Événement | Algérie, Maroc
De Rabat à Alger, la dissolution de l'Assemblée contrarie les plans d'Emmanuel Macron

Le premier ministre français Gabriel Attal et le président, Emmanuel Macron, à Suresnes, en région parisienne, le 18 juin.
Le premier ministre français Gabriel Attal et le président, Emmanuel Macron, à Suresnes, en région parisienne, le 18 juin. © Ludovic Marin/Pool/AFP
Le premier ministre français, Gabriel Attal, était attendu au mois de juillet à Rabat pour rencontrer son homologue marocain Aziz Akhannouch. Une visite annulée après la dissolution de l'Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron. Dans le même temps, la venue du président algérien Abdelmadjid Tebboune à Paris en septembre apparaît plus que jamais hypothéquée. [...]
Lecture 3 minutes Jihâd Gillon
À lire aussi, dans nos éditions précédentes

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !