Un ouvrier trie les baies de café dans une usine de Kienjege, dans l'ouest du comté de Kirinyaga, au nord-ouest de la capitale du Kenya, Nairobi.
Un ouvrier trie les baies de café dans une usine de Kienjege, dans l'ouest du comté de Kirinyaga, au nord-ouest de la capitale du Kenya, Nairobi. © Thomas Mukoya/Reuters
Alors que le Ghana et la Côte d'Ivoire tentent d'imposer un prix des fèves de cacao aux multinationales, les producteurs africains de café, qui voudraient faire de même, peinent à s'organiser. Le bras de fer secoue les institutions de la filière, depuis l'African Fine Coffees Association jusqu'à l'International Coffee Organization. [...] (358 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
Sur le même sujet

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus et services liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus