Le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok.
Le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok. © Thomas Padilla/MAXPPP
Les récentes visites du premier ministre soudanais au Caire et à Riyad avaient notamment vocation à permettre au Soudan d'avancer sur le dossier de sa dette. Alors que les finances du pays sont au plus mal, le gouvernement est écartelé entre le mécontentement de la rue et un calendrier de réformes impopulaires voulues par les institutions financières internationales. [...] (538 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !